Nos astuces pour skier responsable pendant vos vacances d’hiver.

Nos astuces pour skier responsable pendant vos vacances d’hiver.

Que vous soyez ski, snow ou luge, les vacances à la montagne ont quelque chose de revigorant, surtout en hiver. Nous sommes nombreux à préparer notre grand départ en vacances de la semaine prochaine. Mais est-ce que ces grands espaces de nature sont si responsables que ça ? Que faire pour limiter son impact ? On vous dit tout.

Ce séjour au vert pas si vert.

On a tous entendu parler en octobre dernier de la polémique autour d’une cinquième retenue d’eau artificielle pour La Clusaz. Destinée à alimenter les canons à neige de la station, elle prévoit de déboiser 8 hectares de forêt, menaçant plusieurs espèces protégées.

Mais la destruction de forêts pour créer des retenues d’eau ou de nouvelles pistes ne sont pas les seules conséquences de nos séjours au ski. En 2009, l’Association nationale des maires de stations en montagne (ANMSM) et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) mènent l’enquête. Les remontées mécaniques ne sont responsables que de 2% des gaz à effet de serre émis dans les stations. C’est en réalité surtout le développement de complexes hôteliers ainsi que les transports qui pèsent le plus lourd : respectivement 35% et 57% du bilan carbone de ces stations. Résultat, la température grimpe.

Face à ce constat alarmant, faut-il faire une croix sur vos vacances tout schuss ? Oui et non. En fait, il faut repenser sa façon de voyager pour minimiser son impact.

Le label Flocon vert pour des vacances responsables.

Certaines stations s’engagent pour un ski plus vert que blanc, et cherchent à obtenir le label “Flocon vert” qui certifie leur démarche durable.

Logo Label Flocon Vert

Basé sur 20 critères, il encadre l’adaptation climatique, le manque de neige, la politique d’aménagement, la valorisation des espaces protégés, la sensibilisation des visiteurs ou encore la promotion des transports en commun. À titre d’exemple, les transports en commun sont gratuits dans la vallée de Chamonix pour limiter l’usage de la voiture individuelle.

Pour choisir votre nouvelle station de ski préférée, c’est 👉 ici.

Un logement éco-responsable et confortable.

Non vous ne logerez pas forcément dans une yourte (sauf si ça vous fait envie). L’idéal en premier lieu c’est d’opter pour la location d’un appartement, beaucoup moins énergivore qu’un complexe hôtelier (on l’a vu plus haut).

Mais si vous avez envie d’être chouchouté et de mettre les pieds sous la table après une bonne journée à dévaler les pistes, il y a de plus en plus d’options d’hébergements durables et insolites.

Vous trouverez sans doute votre bonheur sur Greengo.voyage, l’alternative écologique à Booking et AirBnB.

 

Privilégiez le train ! Au moins sur une partie du trajet.

Le train émet 50 fois moins de CO² que la voiture sur votre séjour.

Si aucun train ne dessert votre station de ski, une navette sera toujours présente pour vous y rendre. Renseignez-vous sur le site de votre lieu de vacances préféré, ou auprès de l’hébergement que vous aurez choisis.

Si depuis votre lieu de départ votre trajet en train comprend 5 changements impossibles, vous pouvez toujours décider de faire moitié-moitié.

Le covoiturage reste en revanche une bonne alternative. Il permet de ne pas faire le trajet avec un véhicule à moitié vide. Vous trouverez forcément quelqu’un qui fait un trajet similaire au vôtre !

 

La location d’équipement c’est le nouveau chic.

Pas besoin de s’acheter l’intégralité flambant neuf de l’équipement de ski ! Surtout si vous n’allez au sport d’hiver qu’une semaine par an.

  • Préférez la location du matériel, et même de votre tenue ! Certains sites comme LesPetitsMontagnards vous proposent même de louer des tenues de marques françaises et engagées. La marque Picture vous propose aussi de louer leurs vêtements directement livrés chez vous avant le départ !
  • Optez pour la seconde main. Dénichez votre équipement d’occasion sur Vinted, LeBonCoin ou des sites spécialisés comme Barooders, Campsider, Everide.
  • Si vous tenez à utiliser votre propre matériel, faites-le durer le plus longtemps possible en l’entretenant et en le réparant avec Green Wolf ou encore Goodloop.
  • Dernière option : Emprunter les affaires d’un proche : économies de temps et d’argent garanti 💰.

Le respect de l’environnement, la règle d’or.

Sur les pistes, respectez toujours les zones balisées : le hors-piste abîme les espaces protégés, vous risquez aussi de vous blesser, et votre assurance ne vous couvrira peut-être même pas en cas de pépin. 😭

Pour tout ce qui est déchets ou mégots : n’oubliez pas d’emporter avec vous un petit sac-poubelle et un cendrier portable.

D’ailleurs, si vous voyez un déchet par terre, ne soyez pas timide : ramassez-le et jetez-le, même si ce n’était pas le vôtre. On est d’accord, c’est franchement énervant de ramasser les ordures des autres, mais la nature vous remerciera et vous gagnerez des points de karma. C’est promis !

 

Nos dernières astuces

Lorsque vous êtes enfin sur place, logé et équipé responsable, il ne vous reste plus qu’à privilégier les producteurs locaux. Vous améliorerez drastiquement la qualité de votre raclette ou de votre fondue🧀.

Autant que possible, évitez les supermarchés (même si on ne peut pas complètement s’en passer et qu’on n’a pas envie de courir partout bien sûr). Grâce à cela, vous réduisez vos déchets en évitant le suremballage et vous limitez les émissions de gaz à effet de serre liés au transport de marchandises.

Lorsque l’enneigement ne permet pas de skier : privilégiez les raquettes ou le ski de fond par exemple. Vous découragerez l’utilisation des canons à neige (coucou La Clusaz).

Enfin, n’oubliez pas votre gourde quand vous sortez ! Mais c’est peut-être une résolution 2023 que vous avez déjà prise ici 😏

Avec nous ça, nous n’avons plus qu’à vous souhaiter de bonnes vacances, du bon ski et de la belle neige (verte).

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.